AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Jeu 2 Mai - 14:02


Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs.

Il vaut mieux que je m’entraîne, si je ne veux pas que ça recommence.
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝



Hier encore, Herbe de l'Attachement restait toujours non-loin de toi, il ne t'avait pas lâché d'une patte, toujours là où tu allais, il s'était même débrouillé pour être dans la même patrouille que toi. De l'endroit où tu mangeais jusqu'à la tanière des guerriers, il était là, roulé en boule, dans la litière en face de la tienne. Tu ouvres les yeux et tu braques de suite ton regard vers lui. Tu le vois, juste devant toi, les yeux ouverts, te regardant. Tu te lèves tout en soupirant et te diriges vers le Tas de Gibier, sachant que la Patrouille n'était pas encore rentré tu ne pris aucune nourriture. Mais le problème, c'est que quand tu te retournas, Herbe de l'Attachement était juste devant toi, si près que tu pouvais sentir son odeur. Cette fois-ci, tu en eus marre, tu lui feules :

<< Bon, qu'est-ce tu m'veux ? >>

Tu vois un sourire se dessiner sur ses babines, il s'assoit comme s'il croyait que tu avais tout ton temps à lui consacrer et essaye de faire les yeux doux. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le lac, tu te retires, te déplaçant vers la pouponnière sans aucune raison, juste pour te prouver qu'il te suit, et tu as raison, il te suit encore. Il s'approche de toi et te barres la route. Herbe de l'Attachement souriait encore et te miaulas, d'un ton qui pourrait faire croire à n'importe quel chat qu'il essayait de le faire charmeur :

<< Ne me dit pas que tu ne succombes pas à mon charme, ma belle. >>

Tu grognes, son charme comme il dit ne l'es pas vraiment. C'est un Chat gris au poil si court que l'on voit ses os dépasser, il a même des yeux verts foncés qui laisserait croire qu'il était le chat le plus ... Malheureux au monde. Mais tu ne te laissais pas avoir, c'était ce genre de personnalité qui te mettais le plus en rogne. Tu lui miaules, d'un ton le plus déterminé possible, et même agacé :

<< Depuis quand crois-tu que tu as du charme ? Et de plus, rappelle-moi " ma belle " et je te réduis en bouillis. >>

Cette fois-là, Herbe de l'Attachement rigolait comme pas possible, tu en eus vraiment marre et lui griffas la joue. Et c'est là qu'il te pousse et te plaque contre le sol, les crocs menaçants, ce qui était sur c'est que même maigre il restait plus fort que toi. Tu ne savais plus quoi faire et quand tu croyais que personne n'allait t'aider, une féline au pelage noir et blanc dégagea le mâle de son étreinte, cette femelle c'était ... Harmonie des Enfers, ta guérisseuse et soeur.

Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Jeu 2 Mai - 18:41

Le voilà. Un mâle, aussi laid que possible et que la belle chatte haïssait plus que tout. Dans son coeur résonnait le cri de haine, si vite perceptible lorsqu'il est dans son champ de vision. Bien sûr, la reine ne disait rien et se contentait d'observer ses moindres faits et gestes, guettant ses faiblesses, ses maladies prochaines.
Allongée dans sa litière, elle le vit. Il s'approchait lentement de l'antre des guérisseurs, sans doute en quête d'une plante miraculeuse. Imbécile... ne savez-t-il donc pas que jamais Harmonie des Enfers ne servirait ses désirs de psychopathe ? Un fou en plein délire, ne voyant que ses rêves et non les réalités. Sa folie l'avait gagné il y a longtemps, et déjà la guérisseuse avait un oeil braqué sur lui, en toutes circonstances. Deux lacs, fusillant deux émeraudes ternes, vides de raison et de sens. Sa vie ne se résumait plus qu'à une chose, et c'est ce qui horipilait le plus la femelle. Puis il quitta l'antre, comprenant sans doute que l'absence de signe de la femelle voulait dire : "Dégage".
Elle ferma les yeux, s'évadant dans son monde, un univers rempli de limbes, de monstres et d'ombres, où seuls les démons peuvent vivre sans risquer leur vie à chaque instant.

Il y faisait nuit noir. Rien ne bougeait et il n'y avait que des brumes épaisses et ondulées qui se mouvaient tranquillement dans cet océan, ce néant, ce vide. Bien sûr, elle s'y repérait, et bientôt on ne vit plus que deux saphir luisants d'une lueur mauvaise et diabolique, puis un rire. Sadique. Terrifiant. Un de ceux que l'on assossiait aux démons, juste pour effrayer les chatons trop aventureux. Ridicule. N'a-t-on donc pas le droit de découvrir la nature par ses yeux, ses pattes et ses expériences ? Apparemment, les mères étaient plus rassurées en voyant leurs petits jouer dans les pattes de ces croûtons d'anciens, toujours ronchons et qui amplifient leurs histoires à dormir de bout. Si bien qu'un ruisseau devient un torrent dont ils ont sauvé un tout-petit de la noyade avant de le ramener triomphant au camp. Pathétique...

Et toujours ces rires qui se répétent, écho dans les montagnes, répercussion d'un message sur les lèvres, et qui court, court de bouche en bouche. Qui sait qui il atteint. Il suit sa route, ce rire fourbe, il arrive aux oreilles qui terrifiées, crient à leur tour, provoquant l'ouverture de la bouche. Un nouveau hurlement. Et c'est ainsi que l'aventure continue pour ce cri sadique sortit de la gueule d'un démon félin, rien qu'un ricanement, qui s'amplifie encore et encore jusqu'à devenir signe de terreur, symphonie des enfers. Rien ne s'explique, car les âmes perdues dans ce monde ne savent où elles sont, piégées dans leurs rêves, ou plutôt leurs cauchemars, incessants et répétitifs.
Et pourtant, de temps à autre, les démons se montraient cléments, aidant ses naufragés à regagner la surface. Elan de gentillesse ? Aveugle bonté ? Rien de tout cela, mais les démons sont les contraires des anges, gardant le mal en les autres. Et en cela, ils ont besoin de leur vie... aussi les sauvaient-ils, quelques fois. Rares toute fois.

Harmonie des Enfers se réveilla. Oubliant tout de ce qu'elle venait de faire. Le gardant en mémoire d'une certaine manière. Et c'était comme ça que se passait la vie d'un démon, dans l'Outretombe si on veut. Dans un royaume parallèle, sans doute gouverné par eux. Qui sait ? Personne exactement. Mais à quoi bon savoir hein ? Il est des jours, et il fut un temps où l'ignorance était une mère protectrice. Cependant, ce jour est révolu, et c'est tant mieux. Désormais et depuis une époque oubliée, mieux vaut être au courant qu'érmite isolé, ne comprenant rien à son destin, pas plus qu'à sa vie courante ou aux événements pérturbant sa vie tranquille.
Puis elle sortit complètement de ses pensées. Son regard se planta sur la pouponnière. Deux chats se trouvaient devant. La guérisseuse écarquilla les yeux, saisie par la haine soudaine d'une vision cauchemardesque, imprévue et surtout indésirée.
Elle entendit une voix furieuse, un feulement cherchant à faire dégager l'autre.

<< Depuis quand crois-tu que tu as du charme ? Et de plus, rappelle-moi " ma belle " et je te réduis en bouillis. >>

La guérisseuse se mit à surveiller attentivement la conversation. Elle n'eut guère de grande suite, le félin se prenant une giffle. Herbe de l'Attachement, ce matou débile au poil gris et aux yeux verts plaqua la chatte au sol, découvrant ses crocs. Harmonie savait depuis longtemps que cet incapable tournait autour de sa soeur. Et Flèche d'Argent avait repoussé ses avances. En voyant cela, la reine noire et blanche gronda, si fort qu'on l'avait sans doute entendue.
Ni une ni deux, la guérisseuse quitta son antre, fonçant comme une furie sur le chat au dessus. Son attaque fut précédée d'un miaulement sauvage, un feulement puissant digne des plus grands chasseurs. Personne ne touchait à sa soeur, sa petite soeur d'une poignée de secondes. Personne. Et même si elle ne l'avouait pas, elle l'aimait.

- Casse-toi crotte de souris. J'aime pas tes manières alors dégage !

Il obéait, sachant qu'il valait mieux ne pas s'attirer les foudres de cette folle de guérisseuse détraquée et sadique.
La chatte se tourna vers Flèche d'Argent le visage vide de toute émotion. Aucune sympathie rien, pas même de l'amour dans les yeux. La fierté et l'orgueil de la reine l'en empêchait. Aussi ne dit-elle que cela :


- C'est bon il t'embêtera plus je pense. T'es tranquille... frangine. Mais t'aurais pu le mordre au lieu de le griffer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Ven 3 Mai - 12:13


Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs.

✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝



Sauvée par ta soeur, par celle qui est toujours aussi froide avec tout le monde, même avec le plus doux des chatons ou alors avec toi, sa propre soeur. Tu te demandes parfois si elle te déteste au point à vouloir qu'elle soit la seule à te faire du mal ou tout le contraire, qu'elle t'aime plus que tout et qu'elle serait capable de donner sa vie pour te protéger, à n'importe quel moment. Une bagarre qui n'en était pas vraiment une débutait, des miaulements et feulements se faisaient entendre surement jusqu'au bout du Camp en raison des félins qui commençait à regarder par là et parfois, à s'approcher. Mais leur petite bataille se terminait par une phrase que Harmonie des Enfers lâchait, d'un ton qui pouvait faire penser à un avertissement :

<< Casse-toi crotte de souris. J'aime pas tes manières alors dégage ! >>

Herbe de l'Attachement obéit de suite, sachant surement qu'il ne fallait jamais être détester par la guérisseuse en personne, surtout cette guérisseuse. Les chats alentours firent de même, te laissant avec ta soeur. Ce qu'il se passait ensuite n'avait rien de surprenant, ta soeur, Harmonie des Enfers, se tournait vers toi, le regard sans émotions, même pas une parcelle d'amour ou d'attention, nan, rien du tout. A force, tu en avais l'habitude, même si tu crois, au fond de toi qu'elle fait tout ça pour te montrer qu'elle t'aime, elle, elle n'en avait jamais l'air et ça te plaisait sans te plaire.

<< C'est bon il t'embêtera plus je pense. T'es tranquille... frangine. Mais t'aurais pu le mordre au lieu de le griffer ! >>

Tu aurais pu t'en occuper toi-même, il aurait suffit que tu te dégages de son poids et vu sa force vitale, il n'aurait pas tenu longtemps de toute manière. Tu ne pouvais pas la remercier, ça augmenterait surement sa fierté, alors, elle te rappellerait souvent ce qu'elle vient de faire. Et ça, tu ne le supporterais pas tellement longtemps. Et puis, si tu l'aurais mordu, tu aurais surement avaler des puces, car ce chat il devait en avoir plein vu les touffes de poils qu'il laisse à force de ce gratter. Le << charme >> de nos jours, ce n'est plus ce que c'était, enfin, toi tu en as, il vient de te le prouver, et pourtant, tu ne fais rien pour t'attirer les regards de ces êtres. Tu ne souriais pas, tu essayais même de montrer de l'énervement, mais au fond de toi, tu voulais la remercier, réellement, alors tu lui miaulais avec un ton tout à fait neutre :

<< Je crois que j'aurais pu me débrouiller seule. Mais si tu n'étais pas venu, je serais un de ces chats avec des trous dans le pelage. >>

Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Ven 3 Mai - 14:11

Une soeur. Une seule. Elle était la seule que possédait Harmonie des Enfers, et pourtant elle tentait de faire croire à tout le monde qu'elle la détestait du plus profond de son âme. Pourquoi ? Par simple fierté ? Oui sans doute. De toute façon tous la croyaient, et ça l'arrangeait. Pas d'amour, pas d'attaches, rien. Juste sa haine et sa colère. Toute petite on l'aviat arrachée au peu d'affection qu'elle avait envers les autres. Car oui, elle en avait. Cete guérisseuse, bien que cruelle déjà à l'époque aimait bien ls autres. Leur compagnie de temps en temps lui faisait de bien. Cependant, la mort de ses parents l'avait détruite de l'intérieur, pourissant davantage son coeur bien sombre.
On ne l'avait guère épargnée. Et désormais on voulait lui enlever sa soeur ? Celle qu'après ses parents elle aimait le plus ? Même son frère, Souffle de Suie n'avait jamais su attirer sa sympathie à ce point. Est pourtant, le Clan des Etoiles lui-même savait qu'elle lui portait de l'intérêt, parce qu'elle était l'aînée de la portée, la première née. Harmonie voulait les protéger, plus encore maintenant qu'avant. D'ailleurs, à mesure que le temps passait, la féline sentait que Flèche d'Argent gagnait sa confiance et même son coeur, en temps que soeur. Et même si cela donnait une douce sensation, Harmonie des Enfers trouvait que ce n'était pas elle.

L'amour et la guérisseuse faisaient deux. Pourtant, elle désirait avoir des petits. Elle, une guérisseuse ? Pourquoi cela ? Pourquoi vouloir l'interdit ? Car la femelle noire et blanche aimait jouer avec le feu, et dans son Clan il y avait un mâle ou deux qui pouvaient être de bons géniteurs. Non pas qu'elle les aimait, loin de là. Simplement, elle voulait leur faire croire qu'ils avaient une chance, comme quand ils étaient tous dans la pouponnière. Chaque chaton souhaitait jouer avec, plus longtemps que les autres afin de pouvoir crier : "Vous voyez ! C'est moi qu'elle préfère !".
Mais le démon refaisait surface, gâchant alors le moment de plaisir de ce petit qui déjà se voyait, guerrier puissant, à ses côtés. Ah ! qu'ils la faisaient rire à l'époque. Et désormais, ils avaient enfin une chance. Ces pensées, ironiques certes, arrachèrent un sourire mauvais à la guérisseuse. L'interdit risquait d'être bravé sous peu. Et à vrai dire, la reine en était satisfaite.

Puis, Flèche d'Argent se releva. Son expression était tout aussi neutre. Cherchait-elle à faire de même ? A faire croire à cette démone qu'elle ne l'aimait pas ? Comment mentir à la reine du mensonge ? En effet, il s'agissait là d'une tâche presque impossible, touchant même au miracle. Rêve irréel, vraiment.
La minette blanche avait même l'air de mimer l'énervement ! Ah ! elle ne faisait pas le poids, la benjamine de la portée, face à sa soeur aînée. Alors on entendit son miaulement, neutre et vide de tout sentiment. Elle se maîtrisait toujours en parlant à Harmonie. Mais, ses praoles témoignaient bien de son affection.

<< Je crois que j'aurais pu me débrouiller seule. Mais si tu n'étais pas venue, je serais un de ces chats avec des trous dans le pelage. >>

Harmonie des Enfers écarquilla les yeux. Ainsi elle la remerciait ?! Rapidement elle ferma son visage, fouettant l'air de sa queue, feignant l'agacement. Au fond, ça la touchait beaucoup.

- De rien... je voulais pas que la fourrure de Mélopée des Cieux soit gâchée... Tu la portes bien, j'espère que t'en es fière ? Si il te cherche des noises revient me voir, je lui ferai comprendre les choses.

La guérisseuse tourna les talons, faisant mine de partir. Elle adressa un salut de la queue à sa soeur, priant pour qu'elle l'arrête, lui demandant de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Lun 6 Mai - 12:54


Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs.

✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝



Tu n 'es pas assez forte pour rivaliser avec
u ne femelle qui m e n t comme comme elle
respire , t u croyais pouvoir l ui mentir ? Eh
bah elle a deviné que tu la remerciait sans
le vouloir.Après,elle dit qu'elle voulait juste
que le pelage de votre mère ne soit pas ...
Gâchée ? Oui, elle n'est pas gâchée,tu l'as
porte bien, comme elle le dit, très bien.Elle
peut être autant désagréable que gentille,
tout compte fait. Et puis, l'instinct de toute
grande soeur qu'est de protéger sa petite
soeur est en faite bien présent chez elle.

Tu ne voulais pas qu'elle s'en aille,tu étais
entre le fait de la rattraper en miaulant ou
en s'approchant d'elle , tu ne veux plus de
cette barrière qui vous sépare, tu te colles
contre sa fourrure , après avoir couru vers
elle.Une marque d'affection,bien que tu ne
sais p a s comment elle allait réagir , t u te
recules ensuite et t ' assois devant elle , le
regard planté dans le sien.Espérant qu'elle
est compris que c'était pour la remercier et
non une marque de faiblesse.

<< Oui ... J'en suis fière de ce pelage, même
si, comme tu vois,il m'apporte des ennuies.>>



Fait par Hina Sweet de Templactif

Super court, je sais, mais je savais vraiment pas quoi mettre, sorry *^*
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Mar 7 Mai - 19:00



De toute façon, le bonheur t'es étrangé. Très tôt on t'en a privé. Peut-être que la réalité n'aurait pas dû se saisir de toi si rapidement, car dès ta tendre enfance tu savais, tu connaissais déjà la dure vérité dans laquelle tu serais plongée. Personne ne t'avais prévenue, et ta mère comme ton père ont jugé bon de ne pas te retenir. C'était leur choix, c'est comme ça. Même si aujourd'hui tu te dis que s'ils n'avaient pas agi ainsi, l'issue en aurait été toute autre, tu ne peux revenir en arrière, et ça tu le sais, sans doute mieux que quiconque. Après tout, c'est toi la démone, c'est toi celle qui tuerai plus par plaisir que par nécessité. Fille des enfers, tu es leur digne représentation sur terre.
Pour toi, c'est comme un honneur, néanmoins si fatal à ton bonheur. Tu continues à vivre, et de tous tes méfaits tu t'enivre. Tu sais que c'est malsain, mais tu ne regrettes rien, et surtout tu comptes bien achever tes sombres desseins. Sache juste que tu n'y es pour rien. On t'a arraché à la douce enfance d'une chatonne pleine d'innocence. Ce n'est pas ta faute, ce n'est pas grave, seulement tes erreurs à toi son plus hautes, et tu en assumes bien les conséquences !
Cependant, dans cet instant, tu sembles entrevoir ce qu'est l'amour. Ce sentiment qui jamais n'a effleuré ton âme, ni même fait bondir ton coeur. A présent il fait que tes yeux s'ouvrent en grand, comme si tu voyais quelque chose d'horrible. Alors tu te demandes, y a-t-il quelque chose qui a provoqué cela ? Et tu comprends, enfin, et dans ta tête tu te le répêtes : ta soeur. Oui, elle est derrière toi et te rappelle à elle. Ton départ la traumatiserait ? Tu n'en sais rien, mais en tout cas tu écoutes ses paroles comme si elles étaient un oasis dans un désert, point d'amour dans une étendue de haine, de rancoeur qui soudainement t'écoeure et laisse place à une profonde peine. Tu es passée à côté de bien des choses, et c'est seulement maintenant que tu t'en apperçois. Imagine ! Tu te déçois, et cette penséee si fine dans un épais brouillard, finit par faire étinceler ton regard.
Tu te tournes et écoutes, comme si tu n'avais jamais retenu goutte.

<< Oui ... J'en suis fière de ce pelage, même
si, comme tu vois,il m'apporte des ennuies.>>


Malheureusement, ton esprit, depuis bien longtemps est pérverti. Si bien qu'aujourd'hui, tu aurais envie, oui, de jouer les harpies. Imagine ! Ton souhait est de lui lancer des paroles mesquines, elle ta soeur qui tant de fois t'as témoigné de la douceur ! La honte te prend, et tu comprends. L'amour et toi faites deux. C'est ainsi pour toujours, un avenir malheureux. Là non plus tu n'y peux rien, c'est ton destin. Tu assumes encore une fois, et t'en fais loi.
Tu tourne vers elles tes lacs saphir, et sourit jusqu'à en rire. Tu ne l'avais jamais fait, mais c'est fou, comme cela peut être un bienfait, un plaisir doux.
Tu t'aproches de Flèche d'Argent, et aimcale, tu lui donnes une pichenette façon animal. Un moindre geste, d'amour faible certes, mais venant de toi, il est un peu comme roi.
C'est ce que tu penses, mais comme à ton habitude tu est différente et tu doutes que les autres aient la même idée que toi en voyant cela. Pour rompre ton malaise, tu lui lances :

- Des ennuis ? Bah, c'est vite dit ! Jamais Méloppée des Cieux n'a été aussi ravie que lorsqu'elle t'a donné vie. Alors sois-en réjouie !

Tu grognerai presque. C'est ta mère qui avait cette robe ! Et jamais tu ne tolérerai qu'on l'assimile à des problèmes ! Seulement, c'est ton côté obscur qui parle, et tu as envie de laisser l'autre faire surface. Ce n'est pas si simple hein ? Avoue, tu es maladroite, mais tu te jettes à l'eau. Il faut bien tenter un jour ou l'autre.

- Je... désolée... Je ne suis pas douée pour m'exprimer. Mais je t'ai toujours beaucoup aimé petite soeur. Tu es dans mon coeur, toujours, et je te surveille jour après jour. Tu as une grande place en moi, même si par fierté je ne l'avoue pas. J'ai été comme ça, et je ne crois pas que ça changera. Une démone si mignonne, qui n'arrive pas à dire à sa soeur qu'elle l'aime. Alors je suis désolée...

Ton regard presque vide se lève vers le ciel. Par conséquent tu ne vois pas la réaction de Flèche d'Argent, mais tu te doutes qu'elle est surprise. Qui ne le serait pas en t'entendant ? D'ailleurs, personne n'a pu vous écouter ! C'est tant mieux, tu as une réputation à tenir, et tu les avais soigneusement fait fuir.
Alors tu attends, tranquillement, calmement, comme tu le fais tout le temps. Tu attends une réponse, qui sous l'étonnement pourrait bien ne pas venir. Cependant, tu attends bien sagement.





[HS = Je suis pas très fière... J'ai l'impresion de pas avoir réussi le poste à la seconde, et en plus avec des rimes je trouve que ça fait moche xD donc désolée de la qualité à chier]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Dim 9 Juin - 12:29


Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs.

Il vaut mieux que je m’entraîne, si je ne veux pas que ça recommence.
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝



Elle, celle que tout le monde qualifie de "sans-coeur",
s 'était approché de toi pour te faire ... Une tape bien
amicale . Une marque d ' amour , d'affection ... Ce qui
montre qu ' elle a un coeur , pour . . . Toi . Peut - être
qu ' elle t ' aime plus qu'elle veut le faire savoir à tout
le monde.Ses yeux étant plantés dans les tiens, bien
que tu ne vis rien dedans , p a s même un sentiment.
Mais juste après, tu regardes bien qu'elle souriait, un
sourire quand même ... Mais aussi,un rire,elle rigolait!
Mais tu voyais aussi qu' elle était mal à l'aise vis-à-vis
d e t o i . Tu avais bien entendu que tu avais le même
pelage que ta mère , il est magnifique ce pelage mais
quand tu dis que tu as des ennuis , c'est qu'il attire le
regard, un peu trop même.Savoir que ta mère t'aimait
et qu ' elle était " réjouie " e n donnant ta vie te rend
bien heureuse mais tu ne veux pas trop le montrer.Et,
là, tu es prise au dépourvue . Que te dit -elle ? Qu'elle
t'a toujours aimé, que tu es dans son coeur, qu'elle te
surveille tout les jours. Elle, encore , elle, elle s'excuse
d'être comme ça, elle , comment ... Tu ne sais pas quoi
dire. Tu vois son regard se lever au ciel, toi , tu te bats
d e la queue légèrement , u n sourire se dessinant sur
ton visage . Soudain , tu lui réponds , bien q u e t u ne
saches pas quoi dire, tu lui dis simplement :

<< Moi aussi ... Je t'aime. Bien que tu n'ai pas la soeur
parfaite. >>




[ Hors-Sujet : Bah je t'ai puni en répondant taaard! Bon,
n a n e n faite j ' avoue que j e m e suis surtout pas trop
connecté, je suis désolée ♥ /: J'adore sinon! *^* ]

Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   Dim 28 Juil - 21:22


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs.


Bien sûr que tu l'as toujours aimée. Elle est ta soeur tout de même ! Alors, oui, tu ne l'avous as et tu te caches derrière un masque, et quand tu t'en rends compte, tu cries rageusement à l'intérieur que tout le monde fait comme toi, que tout le monde se protège derrière un autre visage. Des clowns, tous des clowns. C'est bien la seule chose à laquelle tu sais que tu ne fais pas exception. Mais tu es une déesse déchue, tombée du paradis, mais une déesse quand même alors tu boudes quand tu t'apperçois qu'ils ont raison. Personne ne peut te contrarier, c'est ce que tu te dis et tout va bien. Tout redevient normal, toi au-dessus et eux en-dessous. C'est l'ordre des choses, on ne t'as jamais contredite, alors tu ne changes pas. Et puis, de toute façon tu n'en as pas envie, au fond de ton petit coeur sadique et machiavélique. Rien ni personne ne t'arriveras jamais à la cheville, maintenant que ta mère et ton père sont morts.

Tes yeux reviennent fixer Flèche d'Argent. Désormais tu la vois presque d'un autre oeil alors que tu lui as avoué que tu laimais du fond de ton petit coeur égoïste. La surprise peut encore se lire au fin fond de ses yeux argenté, comme la lune que tu aimes à regarder, contempler la nuit tomber, ou même lorsqu'elle pointe le bout de son nez quand le ciel est encore bleu et le soleil en train de se coucher à l'ouest.
Ah ça ! non tu n'as pas du tout le caractère d'une soeur parfaite qui aime ses cadets et qui fait tout pour les protéger. Quoi que il y a quelque minutes, tu l'as protégé d'un chat vicieux portant un nom tout aussi ridicule que son poil sal et hideux.
Tu t'assieds. Tu aurais tant envie de lui donner un coupe de langue, malheureusement trop de gens pourraient voir, et tu as comme dit plus haut une réputation à tenir ! Que deviendrai le Clan de l'Ombre sans l'ombre menaçante qui en émane en permanence ? Il y aurai des grosses pertes au niveau de la crainte inspirée aux autres Clans.

Tu tournes les talons après un clin d'oeil à ta soeur histoire qu'elle te suive dans ton antre. Là, tu l'entraînes dans ton coin, histoire que personne ne puisse vous voir. Arrivées ici, tu lui donnes un coup de langue rapide pour remettre en place son pelage au niveau de la patte.
Toi, ni personne d'ailleurs, n'es habituée à ces gestes affectueux, alors Flèche d'Argent... tu lis la surprise grandissante au fond de ses prunelles couleur de lune.

- Quoi ? Oui il m'arrive d'avoir un coeur de compassion de temps en temps. Mais personne pour le réceptionner ! 

Lentement, tu sors et vas chercher des herbes que tu donnes à ta soeur.

- Ca calmes les nerfs. J'en donne de temps à autre à certains chats, comme ça. C'est toujours bon pour la santé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le monde est un danger, mais heureusement qu'il y a des sauveurs. [ Pv Harmoniiie des Enfers ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
» Sous le pont qui, lui, ne s'écroulera jamais [PV Hans]
» Tout le monde en a une, mais personne ne peut la perdre. Qu’est-ce que c’est ? ~ Scott McCall | En cours
» LOU ♣ Je suis pessimiste quand je regarde le monde, mais mon système nerveux est optimiste.
» « Le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée. » • Alix&Holden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE JEU : TERRITOIRE DE L'OMBRE. :: Le Camp.-