AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Amitié Brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 18
Messages : 39
Date d'inscription : 28/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Etoile de la Salamandre ♂
Relations:

MessageSujet: Amitié Brisée    Lun 3 Juin - 19:45

Etoile de la Salamandre

Alors que le soleil commençait tout juste à étirer ses larges rayons après une longue nuit, Etoile de la Salamandre venait de sortir du camp, alors que personne n'était debout. Il devait être au alentours de six heures du matin quand le chef fut à mis chemin. Il se dirigeait vers cet endroit où personne n'osait aller, juste parce que l'odeur était implacable, juste parce que ces montagnes d'ossements ferait fuir le plus courageux des guerriers. Il allait dans cet endroit, le seul dans lequel il se sentait bien. Il allait vers le Charnier.

Car, en effet, personne n'osait pointer le bout de son museau ici, pour moult raisons. Même si Etoile de la Salamandre se sentait a l'aise, il n'était venu ici que parce qu'il serait tranquille. Les guerriers qui tenteraient de le chercher n'iraient pas chercher dans le Charnier. Après tout, qui irait fouiner dans un endroit pareil ?
Le mâle avait besoin de repenser a son passé, c'était une chose qu'il n'avait pas faite depuis longtemps, et quand il faisait, la journée passait vite.

Aujourd'hui, ses souvenirs le ramenèrent au temps où, apprentis, Nuage de la Salamandre et Nuage d'Harmonie étaient amis. Pour une raison qui, par pur hasard, ne revenait pas à l'esprit du chef, ils s'étaient disputés, et rares étaient leurs conversations. Ces dernières se limitaient à des ordres, ou à des rappels. Rien de bien amical. Les souvenirs de cette amitié perdue revirent à la surface en Etoile de la Salamandre, et il y pensa pendant, quoi, des minutes, des heures ? Peu importait le temps, rien ne vaut un vieux, non, rien ne vaut un bon souvenir...

Et pourtant, le miroir qui reflétait ses souvenirs fut brisé, quand un bruit fut perçu par le matou. Ce dernier se retourna. Une patte venait d'ébranler le sol, tuant une créature vagabonde au passage, car, quand inconnu releva la patte pour reculer d'une bonne queue de renard, un cadavre d'insecte méconnaissable s'offrait à la vue de quiconque. Mais c'est le portrait du chat qui effraya le mâle. Il regarda le nouveau venu de bas en haut : une patte noire et blanche, débouchant sur un pelage de même couleur, et, quand le chef le fixa dans les yeux, il reconnu tout de suite cette femelle aux yeux de saphir : Harmonie des Enfers.

Voili, bon, j'avais pas trop d'inspi pour le début x) Mais bon, j'ai improvisé ! 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: Amitié Brisée    Ven 7 Juin - 18:16

Amitié Brisée


Haine

La nuit était finie, le soleil enfin se levait, doucement. Cette période apportait toujours son lot de problèmes, et de cauchemars à la guérisseuse bicolore. L'astre du jour envoyait ses rayons de plus en plus chauds dans le visage de la minette. Ses camarades seraient également dérangés par ce compagnon assez matinal. Mieux valait fuir au plus vite, s'isoler afin de ne pas croiser... l'autre. Lui non plus n'aurait pas oublié cette affaire. Il s'en souviendrait jusqu'à sa mort, tout comme de la personne fautive. Mais ce qu'il ne savait peut-être pas, c'est que la haine de la chatte était encore bien vivante, tenace et ravivée. Elle n'avait pas fait exprès, à l'époque. Non... elle avait tout fait pour le sauver. Tout ce qui était en son pouvoir, et le Clan des Etoiles savait à quel point l'apprentie connaissait bien les plantes. Le félin blessé était le seul qu'elle aie réellement cherché à sauvé du plus profond de son âme. Malheureusement, il est des choses impossibles, et soigner son patient ce jour là en fit partie. Son ami lui en avait voulu, toujours. Comme quoi, elle faisait vraiment deux avec l'amitié des autres. Alors mieux valait ne pas s'étonner à présent de sa solitude, de sa haine du monde entier. Lui-même ne l'aimait pas pour lui prendre son père, sa mère, sa mentor et son plus cher ami. Désormais c'est sa place dans le Clan qu'elle risquait de perdre à cause de petites boules de poils qui grandissaient en elle.
Elle voyait son ventre gonfler de jour en jour et souvent elle s'éloignait du camp, prétextant une chasse aux remèdes. Chance pour elle, ses réserves avaient bien baissé à cause des maladies de l'hiver très long qu'ils venaient de vivre. Et puis, l'excuse "Il vaut mieux prévenir que guérir" marchait très bien avec ces stupides guerriers. Ils la laissaient toujours passer. Et ce jour, ils firent de même, ne lui posant aucune question et se contentant de sourire gentiment. Le printemps revenait en force après quelques semaines de pluie intensive et tous étaient très heureux de voir le beau temps arriver. Il faisait chaud dès le matin et chacun était de corvée d'eau. Autant s'éloigner de l'agitation du camp donc.

La belle guérisseuse marchait sans vraiment savoir où elle allait. Elle s'en fichait un peu, pourvu qu'elle ne croise pas un de ces apprentis trop curieux. De plus, ils avaient l'oeil, eux ! En un rien de temps l'un des ces chenapans pouvaient remarquer que quelque chose clochait avec le poids de la chatte bicolore. Enfin bon, sur toute la longueur du trajet, elle ne croisa qu'un ou deux oiseaux et sûrement d'autres animaux semblables, mais elle ne prêta guère attention à ces détails inutiles. Après tout, la chasse ne l'intéressait pas. Elle voulait juste marcher, oublier tout et ne plus penser à rien qu'au chant des êtres à plumes dans les arbres de sa chère pinède. Malheureusement, cette époque de l'année ne la laissait jamais en paix et elle songeait encore et encore à cela. Une blessure, une maladie, et c'en était fini de la plus courageuse guerrière qu'elle aie vu. Pourtant, elle avait tout fait, était resté nuit et jour au chevet de cette chasseuse. Rien n'y avait fait. Elle s'était éteinte, comme ça, du jour au lendemain, laissant la malheureuse guérisseuse s'expliquer avec le fils démoralisé et agressif. Dire qu'il n'avait jamais voulu écouter ses explications.
Alors une odeur nauséabonde vint lui chatouiller les narines. Ainsi elle n'était plus très loin du charnier ? Bah ! au moins c'était un endroit où personne n'allait. Au début, elle trouva étrange que ses pas l'aient dirigés ici. Puis elle se souvint. La mémoire lui revint et elle fut presque choquée d'être autant émue. En effet, alors qu'elle était apprentie elle venait souvent ici avec son ami. Son seul et unique ami. Celui qui ne la suivait pas dans la pouponnière pour gagner ses faveurs. Celui qui se fichait de sa force et la plaquait au sol. Celui qui l'insultait de cervelle de souris lorsqu'elle imitait mal la position du chasseur. Celui que si elle n'avait pris la voix des guérisseurs, elle aurait sûrement aimé. Avant. Aujourd'hui, les sentiments qu'elle portait à l'égard de ce "Celui" n'étaient faits que de haine et de rage qu'elle ne cherchait même pas à contenir lorsqu'elle lui parlait. Alors son mépris refaisait surface et c'est limite si elle ne lui balançait pas des orties à la figure. Elle le haïssait du plus profond de son coeur, de son âme noire. Il avait douté d'elle. Il ne faut jamais douter de la parole d'Harmonie des Enfers.

Seulement, ironie du sort, alors qu'elle cherchait à contourner le charnier, elle sentit une deuxième odeur, bien plus désagréable. Non pas qu'elle sentait trop fort ou trop mauvais. Simplement, elle était associée au chat détesté. Elle pesta. Naturellement. Elle aurait dû se douter que lui aussi serait revenu inconsciemment par ici. Après tout, ne l'avaient ils pas fait par le passé ?
Elle écrasa un insecte en reculant et entendit son coeur battre plus fort alors que l'autre chat se retournait. Si son visage ne trahissait aucune émotion à part la haine, celui de son camarade était effrayé. Il l'avait bien sûr reconnue. Mais peut-être avait-il vu Nuage d'Harmonie alors. Celle qui selon lui avait failli à son devoir.
Elle s'avança et fouetta l'air de sa queue.

- Comme c'est étrange... j'aurai parié que je te croiserai. Pour mon plus grand malheur. Sache que je n'ai pas oublié ce que tu m'as reproché, Etoile de la Salamandre !

Elle cracha chacun de ses mots, prenant bien soin d'y mettre tout le mépris dont elle était capable. Non elle n'avait pas oublié, lui peut-être, mais pas elle. Elle avait tout fait, tout ! Tous les remèdes utiles y étaient passés, elle avait presque vidé le stock de Danse des Esprits, s'était faite disputer par sa mentor, pour ensuite se faire accuser par ce novice débile ! Dire qu'il était devenu chef... lorsqu'elle avait assisté à sa nomination de lieutenant, puis de chef, elle avait eu envie de vomir tant la haine l'aveuglait, lui serrait la gorge. Certes elle n'était pas réputée déjà à l'époque comme étant une guérisseuse attentive et douce. Mais de là à croire qu'elle avait laissé mourir la mère d'Etoile de la Salamandre, il y avait une sacré différence. Il lui payerait très cher cette erreur, bien qu'elle remonte à de nombreuses lunes.



| Tu m'avais dit ton père mais en relisant ton histoire, j'ai lu qu'il était mort à cause des renards donc bon... dis-moi si faut que je change |


Dernière édition par Harmonie des Enfers le Lun 29 Juil - 15:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 18
Messages : 39
Date d'inscription : 28/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Etoile de la Salamandre ♂
Relations:

MessageSujet: Re: Amitié Brisée    Sam 15 Juin - 13:20

[Je répondrais peut être demain, je sais que j'ai du retard >.< Mais j'ai des "petits" problèmes avec ma famille .. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Amitié Brisée    

Revenir en haut Aller en bas
 

Amitié Brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» ce merveilleux mot Amitié
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE JEU : TERRITOIRE DE L'OMBRE. :: Le charnier.-