AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'orage grondait au loin la respiration sourde des nuages n'était q'un avant goût de ce qui allait se produire entre les deux congénères.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 23
Messages : 3
Date d'inscription : 21/10/2013


••• INFOS •••
Personnages: Oeil du Cyclone
Relations:

MessageSujet: L'orage grondait au loin la respiration sourde des nuages n'était q'un avant goût de ce qui allait se produire entre les deux congénères.   Dim 27 Oct - 17:55

Il y avait dans l'air, une chaleur étouffante, lourde à supporter, et dans les nuages, cette tension palpable. Le pelage d’œil du Cyclone était humide, et collé contre ses os. Il revenait d'une partie de chasse et ses pattes étaient encore couvertes d'une visqueuse boue verdâtre, que la pluie avait crée à force de tourmenter le sol de ses frappes incessantes. Il déposa le corps flasque de la souris qu'il venait de tuer, et remercie calmement le clan des étoles, comme tout les guerriers l'aurais fait.
Œil du Cyclone était un chat comme les autres, qui ne se démarquais que par sa paresse poussant parfois à la manipulation. Il se déplaçait toujours avec nonchalance et prenais tout sont temps, c'était un matou simple et peu intéressant, du point de vue des autres. Il s'occupait comme les autres, et chassait normalement, vraiment, il n'avais rien d 'extraordinaire.

- Comment ça va bien Harmonie des fenrs, miaula t-il sournoisement quand la guérrisseuse pointa le bout de son museau.

Il s'aprocha d'elle en la narguant de tout sa hauteur, bien qu'il fut assez petit tout de même face à la guériseuse.

Mis à part cette routine, le guerrier, revenu de chasse, aimait passer le reste de son temps libre à sa rassasier, et charrier les autres membres du clan, comme si c'était un jeu de jouer avec le sentiments des autres. Aujourd'hui, c'était des magnifique talent de sa chère guérisseuse dont il allait parler. Ah la pauvre qui allait subir son arrogance. Certains le verrait bien mort tiens !

Il était audacieux, rêvait bien de prendre la place de son chef un jour, il la virerait cette chatte, il ne l'aimait pas, et il ne pouvait pas dire pourquoi. La façon d'être de la minette ne lui plaisait pas, et Oeil dy Cyclone était bien du genre à se focaliser sur ce genre de préjugées.


/ désolé du du temps pris pour un si petit rp /

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Pyroli.
La boule de poils sadique.

avatar


Âge : 18
Messages : 758
Date d'inscription : 10/03/2013


••• INFOS •••
Personnages: Harmonie des Enfers ♀ Guérisseuse de l'Ombre • Serres d'Aigle ♂ Solitaire
Relations:

MessageSujet: Re: L'orage grondait au loin la respiration sourde des nuages n'était q'un avant goût de ce qui allait se produire entre les deux congénères.   Dim 10 Nov - 20:47

Comme tous les jours, depuis quelques semaines maintenant, Harmonie mettait de l'ordre dans sa réserve. La guerre menaçait de devenir intensive à chaque instant. Pourtant, malgré le fait que ce soit de sa faute, la guérisseuse s'en foutait complètement. Elle essayait juste de sauver sa place pour rester dans le Clan, même si certains avaient voulu la virer. Certains guerriers avaient donc argué qu'elle était un danger, une folle dingue... heureusement que d'autres avaient mis en avant qu'elle était la seule capable de les soigner, Nuage de Morphée étant encore inexpérimenté. Halala... si un jour on lui avait dit qu'un novice, son novice, lui sauverait la mise. Bien sûr, elle avait gardé la tête haute, défiant quiconque le toisait de haut. Elle restait l'Impératrice et peu à peu les chats s'étaient calmés et tout était rentré dans l'ordre. Ce ne fut qu'une question de quelques jours. Elle était toujours sur son piédestal, invincible et puissante. Rien ni personne ne pouvait changer cela contre sa volonté.

C'est fière qu'elle se dirigea vers le centre du camp, se chercher un morceau de viande. Elle mangea silencieusement, pour une fois tout prêt de la pile de gibier.
Elle avisa au loin Oeil du Cyclone. Si il y avait bien une chose qu'elle savait c'est que lui ne l'aimait pas. En fait, elle ne l'aimait pas non plus. Né dans le Clan du Vent, "adopté" par l'Ombre suite à un incident... Ce qu'il s'était passé elle l'ignorait et s'en foutait royalement.
L'autre s'approcha d'elle alors qu'elle voulait regagner bien sagement son antre et continuer son ménage. Elle leva les yeux au ciel mais ne dit rien, attendant de pouvoir le remballer.

- Comment ça va bien Harmonie des fenrs ?

La reine bicolore observa son sourire ridicule un instant avant de secouer la queue avec dédain. Puis elle leva le menton vers la fourrure sale du guerrier.

- Mieux que toi, le crasseux. Maintenant tu m'excuses, j'ai autre chose à foutre que parler à une brosse à chiotte.

Elle s'éloigna, et alla finalement se mettre à l'abri dans son repère, rangeant ses plantes avec soin. Quand un blessé se mit à gémir, elle se dirigea vers lui, appliquant des feuilles de soucis sur sa plaie ouverte avant de lui donner des graines de pavot pour qu'il s'endorme. Tout cela, certainement sous le regard d'Oeil du Cyclone. Harmonie ne voulait pas lui prouver quoi que ce soit. Simplement, elle avait vraiment autre chose à faire : organiser son repère. Nuage de Morphée dormait profondément, profitant du calme dans l'antre.
La guérisseuse ne voulait donc pas s'encombrer d'un malade pleurant de douleur.
Ses yeux se rivèrent sur le visage d'Oeil du Cyclone, n'attendant rien d'autre qu'il dégage de devant chez elle. Rester planté là comme une vieille chaussette... en fait ça lui ressemblait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'orage grondait au loin la respiration sourde des nuages n'était q'un avant goût de ce qui allait se produire entre les deux congénères.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...
» L'orage gronde au loin [Pv : Eole]
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Caniche F Toy âgée, sourde, aveugle va mourrir en fourrièr
» Loin des rires... [PV Kilip Jino]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE JEU : TERRITOIRE DE L'OMBRE. :: Le Camp.-