AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 17
Messages : 32
Date d'inscription : 14/12/2013


••• INFOS •••
Personnages:
Relations:

MessageSujet: La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde   Lun 23 Déc - 10:58

HRP:
 
Flocon de Givre & Souffle des Tropiques
« La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde »
Le sol est blanc aujourd'hui, il a neigé toute la nuit. Je le sais car j'ai entendue les bruits de pas du petit gibier dans la neige, ce bruit si particulier, je l'ai entendu. Ce bruit que j'aime tant, car j'aime la neige. J'aime pas l'hiver, mais j'aime la neige. Je sais, c'est pas normal, mais c'est comme ça. Maintenant, c'est moi qui fait ce bruit si particulier en marchant sur le sol blanc. C'est moi qui laisse des traces parmi celle de lapins et d'autre chats, qui ont participé à la patrouille de l'aube. Je participe pour ma part à une patrouille de chasse, le gibier se fait de plus en plus rare et les patrouilles comme la mienne se multiplient tant qu'il en est encore temps. Quand l'hiver sera vraiment là, nous aurons beau en faire tant et plus, nous n'aurons rien, à part quelques maigres lapins et un poisson ou deux, qui partiront pour les anciens et les reines. Nous, pauvres guerriers, auront les os saillants, et malgré tout nous devrons défendre notre camp et nos amis, à nos risques et périls. C'est ça, la vie ici. C'est la vie que j'ai choisie et c'est la vie que j'aime. Malgré tous ces risques, j'aime cette vie au jour le jour. Je ne changerai pour rien au monde !
Nous avons rapporté de la patrouille un lapin maigrelet et deux poissons que nous avons eu beaucoup de mal à attraper, faut dire que nous avions un apprenti pas des plus doués, qui faisait fuir toutes les proies ! Mais bon, c'est pas si mal que ça, pour un début d'hiver. C'est surtout mieux que rien, en fait. Cela ferra tenir le clan un petit moment, le temps qu'une autre patrouille de chasse arrive. C'est comme ça tous les jours, depuis que ces quatre clans existe, le clan du Vent, le clan du Tonnerre, le clan de l'Ombre, le clan des Etoiles et nous, le clan de la Rivière. Depuis que les quatre clans vivant sur terres se font la guerre, depuis que le clan des Etoiles essaye d'arranger ça, en vain. Depuis tout ce temps, c'est ainsi. Ça ne changera pas, je le sais. Il y aura toujours des hivers rudes, de plus en plus froids, de plus en plus meurtriers, toujours. Je le sais. Pas besoin d'être devin pour savoir ça. Même un chaton le sait. Ça serait tellement plus simple si nous ne formions qu'un seul clan, unis et soudé quoi qu'il arrive. Mais non, nous sommes divisés en quatre clans, faibles. Et quand il y a alliance, nous nous allions avec le clan de l'Ombre, clan que je haïs plus que tout au monde. Abrutis et débiles y sont réunis. J'peux pas les supporter. Le clan du Tonnerre et du Vent eux sont ensemble, je ne les aime pas plus que ça, mais c'est déjà mieux que ce clan de l'Ombre de mes deux. Mais à quoi sert d'être ainsi et de se lamenter sur mon sort ? Ce n'est pas une petit guerrière qui va changer ça !
La fine couche de neige a fondue, je peux maintenant e rendre à la prairie de fleurs, lieu que j'aime tant. J'adore ces couleurs, et ces fleurs, j'en suis fan. C'est d'ailleurs un miracle qu'elle soient toujours en vie alors que l'hiver et le froid sont là. Elles sont très résistantes ! J'ai froid aux pattes, elle ne sont pas habituées à ce sol si froid. Si dur. Ça me brûle. Mais je continue d'avancer, j'ignore cette mini-douleur. Il y a bien plus importants à mon goût. Les chats pourront dire ce qu'ils veulent, je sais que j'ai raison.
Je suis arrivé. Les fleurs sont là, moins nombreuses, moins belles, mais elles sont là. Elles n'ont pas abandonné, mais bientôt elles ne pourront plus luter. J'en profite donc. Je me couche dedans, puis me roule, comme les gamins. Je m'en moque, personne ne me voit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naamanetsaakis.forumgratuit.org/

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 14
Messages : 73
Date d'inscription : 15/12/2013


••• INFOS •••
Personnages:
Relations:

MessageSujet: Re: La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde   Dim 29 Déc - 17:26





« La mort n'existe pas, elle n'est qu'un changement de monde.  »


Je ne cessai d'y penser... Ma mère...  Celle qui m'a entraîné, éduqué, celle qui m'a permit de vivre, sans soucis... Et joyeusement... Elle m'a appris à chasser tellement bien, que je pourrai tuer un groupe de cerfs en entier. Je rigole, c'est une façon de parler. Je maudis mon oncle, dont je ne veux plus entendre son nom. Franchement, j'ai bien fais d le tuer. il n'a même pas sauvé ma mère ! Pourtant ils n'étaient pas ennemis... Ni amis non plus. Pelage de Tempête. C'était son nom, je m'en souviens. Parmi la "bande" de mon oncle, il y avait Coeur d'Ouragan et Oeil du Cyclone. Mes cousins. Au début, c'était un peu comme mes frères. On jouait tout la journée ensemble. On riait ensemble. Nous sommes devenus apprentis ensemble. Et nous sommes devenus guerriers ensemble. Maintenant, je les déteste aussi bien que leur père, mon oncle. Après tout ça, Coeur d'Ouragan m'a attaqué, pour se venger je pense. C'est sûr, pas par simple envie. Quoique, il était tellement méchant, tout comme son frère. Etoile des Illusions m'a banni pour ça, parce qu'un nul m'a attaqué. Je les aimais tellement... Au début. Du coup, je décida de rejoindre le Clan de la Rivière, celui qui regorge de poissons et surtout celui où les chats sont bons.

Aujourd'hui, le sol est blanc. C'est la neige qui revient. Je ne l'avais jamais vue dans ce Clan, vu qu'il y a un an de cela j'étais avec ma mère, au Clan du Vent. Bon, j'ai eu un bon apprentissage, c'est déjà ça, non ? Je voulais bien que la guerre s'arrête, mais je ne peux rien y changer. A cause d'elle, de nombreux chatons meurent, et les reines perdent peu à peu espoir en voyant leurs bébés mourir. La guerre n'est pas le seul moyen de tuer des chats, il y a aussi l'hiver. Tant de maladies en cette saison froide ! Pourtant, l'hiver est une très belle saison, blanche. La neige, c'est vraiment ce que j'adore, je n'ai cependant pas de chance d'être brun ! Quand je me roule dans la neige, ça donne du brun - blanc, ça donne du moche, en gros... Mais quel plaisir ! Quel plaisir de se rouler dans du frais, qui n'aime pas ça ! Même la chaleur et le vent de l'hiver, j'aime ça ! La brise, ou le vent fort, rien ne pourra changer, j'adore l'hiver !

Je me réveilla en sursaut. J'avais rêvé que le Clan de la Rivière était démoli, et que les autres Clans l'attaquaient. Je décida donc de me lever et de secouer la tête histoire de penser à autre chose. Je sortis du camps, et couru dans la forêt. oui, j'avais besoin de me défouler. Je voulais courir. J'étais de super bonne humeur, c'est pour cela que je m'installa sur la branche d'un arbre. Tout d'un coup, je vis un nid rempli d'oisillons, je décida donc de m'approcher, tout en essayant de ne pas me faire remarquer. Je rapprocha mon museau sur un petit oiseau, l'attrapa, et descendis aussitôt de l'arbre. Je remarqua que c'était un bébé moineau, rien de grave. Mais après avoir un peu couru, la maman moineau se dirigea vers moi. Je fis volte-face, et sauta sur cette-dernière. Vu sa vitesse, elle devait encore attendre des petits. Tombée à terre, la femelle moineau ne bougeait plus. Morte, elle était morte. Je n'avais pas beaucoup faim, mais un petit oiseau comme ça suffisait largement. Le bébé moineau était toujours à terre, je décida donc de le prendre avec moi et de le poser quelque part, dans la forêt. A cause de l'hiver, les fleurs commençaient à pourrir, à faner. Pour en profiter, je pris la décision d'aller à la Prairie aux Fleurs. Bon je vais vous avouer quelque chose, j'aime quand même les fleurs. Je ne les adore pas, mais je les aime. Arrivé en courant, je vis des fleurs bouger. Y avait-il un chat ? Ou du gibier ? Intrigué, je pris la direction de la forme en trottinant. Devant moi se trouvé une chatte rousse tigrée. Elle se roulait dans les fleurs comme si elle était seule. Mais maintenant, elle ne l'est plus. Elle ne pouvait être que de mon Clan. Je me mis assis d'elle et lui dit, regardant vers le ciel :
« Les fleurs ne sont plus très hautes. Autant en profiter, non ? »

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 17
Messages : 32
Date d'inscription : 14/12/2013


••• INFOS •••
Personnages:
Relations:

MessageSujet: Re: La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde   Mar 31 Déc - 23:35

HRPG:
 
Flocon de Givre & Souffle des Tropiques
« La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde »
Les herbes sont douces et humides, c'est un réel plaisir de se rouler là dedans. Le vent se lève doucement, passant dans mes poils et me procurant un plaisir de fraîcheur que je ne peux refuser, bien que nous soyons en hiver. S'amuser comme une folle coûte de l'énergie, mais ça ne peut me faire de mal. Même si nous sommes en pleine guerre, j'ai le droit de m'amuser de temps en temps. Je ne peux pas être toujours guerre guerre guerre, non je ne suis ps comme ça. L'attention et moi, ça fait deux. Alors je préfère me défouler de mon plein gré plutôt que de fuir à la poursuite d'un papillon sur le champ de bataille. Je pense que tout chat sensé me comprendra. Je continua de me rouler dans les fleurs pendant une bonne dizaine de minutes encore et je m'arrêta enfin. Non pas parce que j'étais essoufflée ou que j'en avais marre, non. La première solution pourrait être vraie, mais quant à la deuxième elle est totalement fausse ! Non la raison c'est que j'ai le tournis et que je commence vraiment à avoir un mal de tête affreux, à cause de tourner dans tous les sens comme une folle, ou plutôt comme un chaton devrais-je dire. Mais je n'ai pas honte de ce que je suis, j'ai bien le droit de m'amuser de temps en temps. Bien que je dois avouer que si quelqu'un m'a vue faire la folle comme je viens de le faire, je ne serais pas vraiment très sûr de moi. J'ai surtout peu dans un sens qu'il, ou elle, me prenne pour quelqu'un que je ne suis pas, entre autre, une faible ou une lâche. Je ne suis ni faible, je peux le prouver lors d'un combat amical s'il s'agit d'un chat de mon clan, ou pas s'il est ennemi, ni lâche et là je me bat s'il s'agit d'un ennemi. Et j'ai pas de bol. Un chat est là, assis, apparemment amusé, y'a de quoi ... Depuis combien de temps-est-il là ? Se moque-t-il de moi ? Veut-il essayer mes crocs !?

    « Les fleurs ne sont plus très hautes. Autant en profiter, non ? »


Je ne vois pas vraiment le rapport à vrai dire, j'aime quand les herbes sont hautes et quand elles me dépassent même. Je dois avouer que ce n'est pas du tout pour notre sécurité, car il est très facile de se cacher dans ces hautes herbes, mais vous me connaissez, le risque et moi, cela ne fait qu'un ! Quant à la sécurité, elle n'est pas vraiment mon amie la demoiselle ... Mais je dois faire avec elle quand je suis sous les ordres d'Etoile du Bonheur, ou encore de Pensée Sournoise. Je les respecte néanmoins car ils sont nos supérieurs et je leur doit respect, honneur et fidélité. Ce que je ferrais jusqu'à la fin de mes jours, bien évidemment. Mais revenons-en à notre sujet, ne nous éparpillons pas. J'inspecte le matou face à moi. La première chose que je vois ce sont ses yeux, vert émeraude, très beaux mais pas très discrets à vrai dire. Ensuite, je vois sa robe brune, comme la couleur de la boue, bien dégueulasse et collante, hmmm ... Sa queue est longue, comme celles des chats du clan du Vent. Il possède des sortes de chaussettes blanches, lui montant jusqu'aux genoux. Je finirai sur son ossature, assez imposante. Le chat est sans aucun doute très musclé, mais aussi très grand pour son âge, car il ne me parait pas bien vieux, 2 ans tout au plus. Après un moment, je me décide enfin de répondre au grand mâle.

    « Il faut savoir faire avec ce que l'on a, et, personnellement, j'aime bien les hautes herbes. Et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naamanetsaakis.forumgratuit.org/

Membre.
Ils sont le cœur, la vie.

avatar


Âge : 14
Messages : 73
Date d'inscription : 15/12/2013


••• INFOS •••
Personnages:
Relations:

MessageSujet: Re: La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde   Mar 7 Jan - 19:06

HRP:
 





« La mort n'existe pas, elle n'est qu'un changement de monde.  »


Je regardais la chatte se rouler dans les fleurs, elle s'amusait. C'est sûr, jamais je ne le ferai. J'aime m'amuser, mais pas comme ça, je savais le faire autrement. D'une façon plus... mature. Oui c'est ça, mature. Je ne dis pas que la jeune chatte faisait le chaton de deux semaines, mais c'était quand même "enfantin", sans être méchant avec elle. C'était disons mignon, et marrant, je riais en mon fort intérieur. Elle s'amusait vraiment, autant être content pour elle, non ? Je la regardais gentiment, sans aucun reproche. Je pense qu'elle ne m'avait pas encore vu. Je pensais encore à ce petit moineau abandonné sur le chemin. Pouvais-je donc être aussi cruel ? A croire, oui. Je pense que j'avais juste dégagé la rage envers mon oncle et ses deux fils. Le jour où je les reverrai, ses deux fils, je les tuerais, promis. Tellement de rage pour, mes cousins ! Cessons de parler du mauvais, concentrons nous sur le meilleur. La chatte devant moi n'avait pas l'air méchante, mais elle devait être très espiègle. Elle devait être très maligne, et je pense qu'elle avait du répondant. Mais, mieux vaut se méfier de ses yeux verts. D'ailleurs, ce sont les mêmes yeux que moi. Sauf qu'ils sont plus clairs, les miens. D'ailleurs, cette chatte était tellement mince qu'elle pourrait passer partout ! D'un coup, elle s'arrêta, m'inspectant de haut en bas. Je ne sais pas ce qu'elle pensait de moi. Et d'un coup, je me sentis petit, et je crois que j'avais une drôle d'émotion nommée : La honte. La jeune femelle qui devait avoir mon âge, vers les deux ans, pris un ton léger et me répondit :

« Il faut savoir faire avec ce que l'on a, et, personnellement, j'aime bien les hautes herbes. Et toi ? »

Oui oui, non mais ça je le sais, quand même. Elle aime les herbes hautes ? On  devrait bien s'entendre à mon avis alors. De toute façon, elle n'avait pas l'air méchante. Et puis, que répondre à ce qu'elle m'ai dit ? Je ne sais pas. C'est sûr, qu'il faut vivre avec ce que l'on a. L'inverse est juste impossible, donc quelle question... La chatte appréciait donc tout ce qui est fleurs, herbes, plantes et tout ça, intéressant... Pour être honnête, je voulais bien m'entendre avec elle, avoir des ennemis, ça commence à me saouler. Mais c'est vrai que mon fort caractère risquerai de tout casser. Je devais alors faire un effort. Mais il est bien vrai que j'en ai déjà fait, en vain, même que j'ai été banni de mon Clan d'origine... D'ailleurs, je ne regrette pas du tout le Clan de la rivière, il est juste, super... Je suis fier de ses membres, de tout, de son emplacement, vraiment de tout. Etoile du Bonheur et Pensée Sournoise sont de supers chefs, vraiment, bravo à ce Clan qui est juste super. Ne partons pas de notre sujet, il fallait tout de même que je me présente. C'est un début pour s'entendre avec quelqu'un, et j'avais vraiment envie de trouver un chat avec qui discuter de temps en temps, non ?

« Je ne me roulerai pas toute une journée dans les herbes, mais je les aime. Je me nomme Souffle des Tropiques, et je pense appartenir au même Clan que toi, où je suis guerrier. »

J'avais ben sûr dis ça avec un peu d'humour, surtout la première phrase. Oui, j'aime rigoler et je suis capable de le faire. Heureusement d'ailleurs. Une vie sans humour, c'est quand même nul. Ce n'est surtout pas amusant, mais bon, certains sont trop sérieux et il faut faire avec...

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort n’existe pas, elle n’est qu’un changement de monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les orques
» La mort n'existe que pour ceux qui restent. [PV Tengoku no Seigi]
» La mort n'existe que pour ceux qui restent || OS libre ||
» Alexis Sorel - In any Book - La magie existe-t-elle réellement ou ne suis-je qu'un rêveur ? [Terminée]
» La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE JEU : TERRITOIRE DE LA RIVIÈRE. :: La prairie de fleurs.-