AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Tu te caches ? » ¦ Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administratrice ; Fély.

avatar


Âge : 16
Messages : 533
Date d'inscription : 14/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Étoile du Bonheur ⱷ Meneuse ⱷ Clan de la Rivière | Nuage Ambré ⱷ Apprentie guérisseuse ⱷ Clan du Tonnerre | Jour Fantôme ⱷ Guerrière fantomatique ⱷ Clan de l'Ombre.
Relations:

MessageSujet: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Dim 3 Nov - 19:47


JOUR FANTÔME.
______________________________
libre à qui veut venir.

Cette matinée ne me semble pas la meilleure. Au camp du moins, la tension règne encore et encore. Si je voulais en chauffer quelques uns, ça aurait été tâche facile. Mais me contenter d'agiter la tension était trop simple et vraiment pas drôle. Surtout que je ne cherche pas à être la bête noire du clan, mais plutôt une petite vipère se glissant discrètement, sans que personne ne le sache, ou presque. C'est nettement plus drôle.

Alors si c'est pour en énerver un, ou plusieurs même, ce serait mieux autre part. Un endroit plutôt fréquenté donc beau, avec des milliers de papillons ... ça m'écœure dans ce concept super cucul mais sinon, ça me permettra de bouffer ce paysage, raison de plus pour y aller. Quoi de mieux que la réputée clairière aux cerfs, dîtes-moi ? Rien ! C'est le lieu le plus beau de la forêt. J'ai pas l'intention de quitter la forêt, en plus. Les terres libres c'est bien, parce qu'on sait jamais sur qui on tombe. Chat de ton clan ou chat ennemi il n'a pas le droit de te sauter dessus sauf si toi-même tu lui entailles malencontreusement un petit quelque chose. Autant dire que ça m'arrivera pas.

Alors doucement je m'aventure en dehors du camp pour ne pas alerter les plus imbéciles d'entre eux, sans non plus attirer les regards par une raison x ou y. Mes pattes effleurent le sol et j'accélère une fois sortie de cette petite prison où la plupart des détenus sont libres de faire ce qu'ils veulent sous certaines règles. Un collier électrique qu'on vous inflige et qui vous électrocute à chaque erreur, en quelques sortes. Plus ou moins fort selon la faute. Pauvre petits pantins que nous sommes, joués d'un dit meneur qui parfois ne peut même pas empêcher deux chatons de lui tirer sur les moustaches. Pourtant on ne peut empêcher le Clan des Étoiles de penser qu'il est l'Élu. Ah quel grand mot !

Bref. Ma fourrure ne cesse d'effleurer le vent, suivant le chemin aplati par toutes les pattes déjà passées ici. Chemin menant vers la clairière aux cerfs. Bientôt cette route s'engouffrera dans un lieu jugé magnifique par le peuple de la forêt. Ce bientôt, c'est maintenant.
Du coup, je ralentis. J'observe le paysage. Il a été épargné du noir qu'il y a au camp, ce noir qui règne dans les âmes depuis peu et qui reste malheureusement ... pour eux, évidemment. Ici c'est illuminé, gai, c'est joyeux. Ah quel conte de fée ! Je crache ; franchement, j'aime pas les contes de fées, c'est trop con. Réellement.

Alors que j'arrive presque au centre de la clairière, j'entends un craquement de branche. Je me retourne, mais ne vois personne. Un petit voudrait m'espionner ? Quelle blague. C'est raté t'es pas discret. Les espions improvisés sont vraiment nuls. Moi, j'espionne que dans la légalité du code du guerrier, donc que ce qui m'intéresse - et par conséquent pas les clans ennemis -, et quand j'le fais, je le fais bien, merde quoi !

« Ta discrétion fait peur à voir, et à entendre aussi. »

Un ton sec et moqueur, c'est bien pour commencer la phase première de la mission "je fais chier le premier que je vois". Mais le matou réagit pas. Comme s'il espérait que je me dise, comme par magie, que c'était une illusion et que j'étais idiote d'avoir cru à ça, ohlala ! Non franchement ... ahah.

« Ça sert à rien d'insister, je sais que t'es là, maintenant tu peux descendre de ton perchoir, à moins que tu veuilles te ridiculiser un peu plus encore. »

Maintenant, que pouvais-je dire ? Pas grand chose. J'allais pas en rajouter une couche, le pauvre pourrait prendre fuite s'il ne tente pas déjà de le faire. Quelques secondes passent, et à ce que je peux entendre, l'individu en question n'a pas fuit. Il attend quoi ? La neige ? Ben il peut attendre longtemps, j'me serais cassée avant personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modératrice ; Hisha.

avatar


Âge : 18
Messages : 542
Date d'inscription : 13/02/2013


••• INFOS •••
Personnages: Etoile des Illusions ♣ Nuage des Ecumes
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Lun 4 Nov - 19:28

─ NUAGE DES ECUMES ─

« Arrêtez. Arrêtez de me voir comme ça, de croire qu'il n'y a rien en moi, que mon cœur ne ressens qu'un simple vide béant. Arrêtez de croire que dans ma tête tout est rangé et parfait, parfaitement ordonné, car c'est faux. Arrêtez de croire que je ne suis qu'une ombre, rien d'autre que le reflet des ténèbres. Vous savez, vous le savez au fond de vous que je ne suis pas comme ça, que je rêve de jouer. Je suis juste perdu. Vous savez que je suis paumé et vous ne m'aidez pas, vous ne faites que m'enfoncer dans mon mutisme malsain. Vous êtes tous des égoïstes infinis. Mais moi, qui répond à vos attentes, je suis bien pire, je le sais. Et c'est ça qui me détruit de l'intérieur. Je suis un con parfaitement égoïste qui joue au héros, alors que je n'en suis rien et que je ne suis même pas capable de me sauver moi-même. Je suis pathétique. »


Nuage des Ecumes sortit du camp, recherchant toujours un peu plus de liberté et de solitude. Afin d'enlever son masque, même si cela n'était que quelques secondes. De se sentir lui-même le temps d'un instant. D'enlever tout ce poids qui pesait son coeur. Sa mère, les autres chats, ses responsabilités d'apprenti... Tout. Il aurait aimé pouvoir se confier à quelqu'un. Mais qui ? S'il ne l'admiraient pas, ils le détestait ou le fuyait comme ils fuiraient le mal vert. Alors qui, dans ce camp, dans ce Clan, ce territoire, cette forêt ou même dans ce monde l'écouterait, lui, faux prince de l'ombre, se plaindre de ses problèmes ? Personne de sa connaissance, du moins. Ca, il en était certain.

C'est avec ces lugubres pensées qu'il se balada dans le territoire du Clan de l'Ombre. De ce lugubre Clan au territoire peu plaisant, mais pourtant si aimé du matou grisé. Certes, il n'aurait pas dit non a une belle terre comme celle des chats du Tonnerre ou de la Rivière. Mais le fait qu'ils survivent malgré leur hostile territoire rempli de rat et dénudé de proies appétissante ne montre-t-ile pas leur force, leur courage et leur volonté de vivre ? L'apprenti se retrouva bien vite à la frontière de son territoire. Frontière qu'il franchit sans hésitation, libéré de ses responsabilités de chat de clan, d'apprenti, de prince et de fils. De suite, il se sentis un peu plus libre. Libre de lui et de ses mouvements.

Alors il s'éloigna un peu plus encore, tandis que le soleil continuait son chemin dans le ciel d'automne. Il commençait à se faire tard, et pourtant l'astre lumineux ne semblait pas vouloir monter un peu plus haut, comme effrayé de ce froid. Effrayé par la Saison des Feuilles Mortes. Nuage des Ecumes le comprenait et c'est pourquoi il lui adressa plusieurs messages d'encouragement dans son esprit, espérant vivement que ça le décide à se lever afin de lui réchauffer le pelage. C'est pas que, mais une simple petite brise le faisait frissonner... foutu vent.

L'apprenti bruni se retrouva finalement à la Clairière aux Cerfs, et malgré tout en fut heureux. Il n'était jamais venu mais ce lieu avait la réputation d'être le plus bel endroit de la forêt de CerfBlanc tout entière. Ainsi, Nuage des Ecumes était bien curieux de voir ça quoi celui-ci ressemblait. En fait, il n'était pas certain de s'y trouver, à cette clairière. Il n'était jamais venu, comment aurait-il pu le savoir ? Mais quoi qu'il en soit, il trouvait cet endroit splendide. Surtout avec le soleil levant en fond.

Alors qu'il s'apprêtait à s'avancer un peu plus en ce lieu, il aperçut la silhouette fine et sombre d'un chat. Aussitôt, il s'abaissant tout en s'adressant un juron silencieux. Il espérait que le matou ne l'eut pas vu ! Il n'avait pas eu le temps de l'identifier, et qui sait ce que le quidam pourrait lui faire... avant qu'il ne puisse tenter de regarder, il entendit l'ombre se retourner vers lui et dire :

« Ta discrétion fait peur à voir, et à entendre aussi. »

Le jeune matou s'arrêta de respirer et ne bougea pas, espérant désespérément que le chat pense qu'il ait rêvé. En fait, la voix de cet inconnu n'était pas inconnue à Nuage des Ecumes, il lui semblait même qu'elle lui était familière, mais incertain il préféra ne pas se montrer.

« Ça sert à rien d'insister, je sais que t'es là, maintenant tu peux descendre de ton perchoir, à moins que tu veuilles te ridiculiser un peu plus encore. »

Ca y'est, il l'avait reconnue après avoir observé entre deux feuilles : Jour Fantôme ! Guerrière de son clan connue pour son mauvais caractère. Malgré tout, il s'avança. Elle ne lui ferait rien après tout. Il la salua d'un signe de tête respectueux, comme à son habitude. Finalement, son masque ne le quitte jamais.

« Salut, dit-il avec nonchalance. Désolé de t'avoir dérangée Jour Fantôme, je visitais seulement les lieux. On est bien à la Clairière aux Cerfs ? »
[/size]


HRP: est-ce que c'est possible que Fantôme soit sa mentor, vu qu'il n'en a pas ? ** et j'espère que tu veux bien de moi (aa)/PAN/


Dernière édition par Etoile des Illusions. le Mer 6 Nov - 14:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Fély.

avatar


Âge : 16
Messages : 533
Date d'inscription : 14/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Étoile du Bonheur ⱷ Meneuse ⱷ Clan de la Rivière | Nuage Ambré ⱷ Apprentie guérisseuse ⱷ Clan du Tonnerre | Jour Fantôme ⱷ Guerrière fantomatique ⱷ Clan de l'Ombre.
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Lun 4 Nov - 20:46

Non, je veux de personne moi ! Non je plaisante, ça pourrait donner une relation intéressante. 8D D'ailleurs le triple blockquote est moche du coup je l'abandonne. èé


JOUR FANTÔME.
______________________________
feat Nuage des Écumes.

Tiens, c'était donc Nuage des Écumes. L'apprentie se dirigeait vers moi, avant de me saluer d'un signe de tête. Ce ton respectueux m'agaçait parfois, car il m'arrivait de croire que, de sa part, c'était moqueur. Cela dit, en y repensant, ce ton moqueur cachait une double-face qu'il me tardait de découvrir.

« Salut. Désolé de t'avoir dérangée Jour Fantôme, je visitais seulement les lieux. On est bien à la Clairière aux Cerfs ? »

Quelle nonchalance. Ce matou a du potentiel, vraiment. Je ne saurais dire de qui il hérite ... de sa mentor, peut-être, qui est évidemment moi. Oui, qui peut-on espérer de mieux pour dresser un petit de son genre ? À mes habitudes les marques que gardent mes apprentis sont plus ou moins cool, ça dépend si je l'aimais ou pas. Ça marche comme ça, même quand je fais des efforts. Il s'avère que ce petit, je l'appréciais pas mal. Ce fond de mauvais caractère, qui faisait ma réputation pour moi, m'intriguait, et quand on peut avoir un futur guerrier aussi fort de caractère que moi, on n'essaie pas de l'en dissuader.
J'avais les yeux fermés, dans mes pensées les plus profondes dans un lieu censé être calme troublé par la présence de la boule de poils, là. Mais de toute façon, ce calme commençait à peser. C'est pas que j'aime pas penser mais purée cet univers sage, grand, tout ça tout ça, ouais ça me convient, mais bordel pas dans ces conditions ... c'est trop cucul tout ça. Cucul, j'répète ça tout le temps, mais qu'est-ce que ce monde est rempli de cette hypocrisie ! Il est temps de répondre. Je secoue les moustaches, avant de lui adresser la parole.

« Bonjour, Nuage des Écumes. Ça ne fait rien. La Clairière aux Cerfs ? Non, tu ne t'es pas gouré, c'est bien là. Là où les papillons virevoltent. Ça m'écœure, c'est un univers trop loin de la réalité. Quoi de mieux que de venir ici pour se faire du mal avec ces illusions de monde meilleur. Ah quelle idée. »

C'était une voix douce qui n'était pas à mon habitude. Douce mais qui dégageait de la classe. Des paroles sages s'alliaient avec. Quelque chose de particulier qu'on ne pouvait imaginer venant de moi, difficile de prendre conscience qu'au fond j'étais quelqu'un de bien, qui pouvait être sage et grand tout en ayant son caractère.

« Je me trompe si je dis que tu viens pour t'évader ? Quand on apprend à te connaître un peu, on comprend aussi en partie ce que tu es au fond. Mais après tout, qui suis-je pour commenter tes choix de vie ? Enfin. Je ne suis pas là pour t'enfoncer. Dis-moi, comment te portes-tu aujourd'hui ? »

C'était fatidique, j'allais sortir ça. Mais je ne peux pas me permettre de garder ça en moi, et lui non plus. Si j'étais sa mentor, je n'en étais pas moins une personne de confiance pour ceux qui le méritent. Son potentiel me poussait à lui accorder ma confiance bien que mes propres principes habituels me diraient de ne l'accorder à personne, pas même ma famille, principe que j'enfreins plus ou moins souvent.

Je le regarde dans les yeux et son petit innocent me pousse à échapper un souffle amusé. Ça me rappelait ma douce enfance, les yeux innocents de mes compagnons de jeux lorsqu'on faisait une bêtise. Ils n'assumaient pas - même si lui, c'est une innocence différente. Alors que moi, je me pointais, indifférente des railleries des aînés. Que du blabla pour rien dire. Chez moi on se bat pour continuer de respirer chaque seconde, et même si j'aime blablater, c'est pas pour dire tout le temps la même chose, ou rarement. Ça a le don de me fatiguer.

Je secoue doucement mon corps en commençant par ma tête pour enlever quelques petits poils morts. Même si cela ne se voit pas, on en perd beaucoup. De toute façon ma fourrure d'hiver se revêtit doucement. Quel beau principe, fourrure d'hiver, fourrure d'été. Ou bien était-ce le fruit de mon imagination, quoi. Mais je rouvre mes pensées sur la réalité en observant encore l'apprenti, qui n'allait sûrement pas tarder à répondre.

EDIT : Hey, j'ai cru que t'allais finir et moi je lisais et tout et tout, et là je vois "non pas fini" ... AAAAAAHHHHHHHHHHH. Paye ta passion. D8 Ouais ouais, amuse-toi à me plonger dans des histoires pour les casser ! èoé :joke:


Dernière édition par Nuage Ambré le Mar 5 Nov - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modératrice ; Hisha.

avatar


Âge : 18
Messages : 542
Date d'inscription : 13/02/2013


••• INFOS •••
Personnages: Etoile des Illusions ♣ Nuage des Ecumes
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Lun 4 Nov - 22:20

─ NUAGE DES ECUMES ─


« J'ai mal. Très mal, si mal. Mais je peux m'en prendre qu'à moi, impossible de rejeter la faute sur les autres, pas vrai ? Je peux pas leur en vouloir de pas voir mon malaise puisque je le cache. Et je peux pas leur en vouloir de me blesser puisque je me laisse faire sans rien dire. C'est à moi que je dois m'en prendre, à moi seul, je le sais, mais j'y arrive pas, c'est con. Aussi con que moi. N'est-ce pas, Jour Fantôme ? Je suis qu'un parfait con égoïste, je me blesse tout seul et je rejette la faute sur les autres. Ahaha, je suis tellement pathétique... Je mérite pas de t'avoir pour mentor, pas vrai ? Et mens pas... Ca aussi, j'le sais. »


« Bonjour, Nuage des Écumes, lui répondit-elle après un court instant. Ça ne fait rien. La Clairière aux Cerfs ? Non, tu ne t'es pas gouré, c'est bien là. Là où les papillons virevoltent. Ça m'écœure, c'est un univers trop loin de la réalité. Quoi de mieux que de venir ici pour se faire du mal avec ces illusions de monde meilleur. Ah quelle idée. »

Sa voix était étrange. D'ordinaire, elle avait un ton plutôt agressif et froid, dur. Bourrin, qu'on pourrait dire. Mais cette fois là, son ton ne pouvait que donner confiance. De plus, ses paroles étaient d'une sagesse à toute épreuve. Et puis fallait aussi avouer qu'elle dégageait une certaine classe avec son torse bien relevé et son pelage noir et blanc brillant à la clarté du jour levant. Malgré son mauvais caractère, elle s'avérait être quelqu'un de très sympathique que le matou trouvait admirable. Il la respectait d'ailleurs beaucoup car, au final, mentor et apprenti se ressemblaient beaucoup ; tout deux se cachaient derrière un masque. Certes, ils possédaient tout de même quelques différences, mais leur manière de vivre en général était la même, les rendant plus ou moins complices.

Nuage des Écumes ne répondit pas à sa mentor. Sûrement parce qu'il ne voulait pas parler. Comme toujours. Son masque le hantait, il n'arrivait même plus à s'en défaire. Était-il descendu si bas qu'il lui était désormais impossible de remonter ? Comme lorsque nous dégringolons d'un arbre. Nous tombons, nous nous blessons et remonter nous deviens difficile. Mais ça n'était pas impossible. Cependant, Nuage des Écumes était persuadé que si. Il lui semblait qu'il était tombé au plus bas. Aussi il retint une grimace en voyant un papillon virevolter gaiement en sa direction.

« Je me trompe si je dis que tu viens pour t'évader ? reprit finalement la chatte, interrompant le fil de ses pensées. Quand on apprend à te connaître un peu, on comprend aussi en partie ce que tu es au fond. Mais après tout, qui suis-je pour commenter tes choix de vie ? Enfin. Je ne suis pas là pour t'enfoncer. Dis-moi, comment te portes-tu aujourd'hui ? »

Aussitôt, il ramena son attention à sa chère mentor, Jour Fantôme. Malgré son air indifférent et son silence, il serait prêt à se sacrifier pour la sauver. Elle plus que quiconque d'autre, puisqu'elle a été là pour lui lors de coups durs et qu'elle lui avait tout appris. Il la considérait comme une seconde mère remplaçant Brume Rousse, même s'il ne l'avouerait pour rien au monde. Aussi, il eut le coeur réchauffé de savoir qu'elle s'inquiétait pour lui et que malgré tout elle le connaissait aussi bien. Si cela aurait été quelqu'un d'autre, il aurait probablement râlé. Mais puisque c'était elle, il n'avait rien à craindre.

Il fit de son mystérieux regard une interrogation lorsque la guerrière émit un souffle amusé. Qu'y avait-il de si drôle ? Elle ne devait pas l'avoir remarqué, cependant, puisqu'elle ne lui dit rien, se contentant de s'ébrouer. Aussi, Nuage des Écumes sourit, amusé, redevenant un peu plus lui-même au fil du temps qui passait. Finalement, il n'était pas si dur de briser son masque dit invincible. Il suffisait de le connaître un minimum... Et qu'il vous fasse confiance. Finalement, l'apprenti se décida à répondre, considérant qu'elle avait le droit de savoir et qu'il était malpoli de rester aussi silencieux :

« Non, tu ne te trompes pas. J'ai besoin de solitude, moi aussi. Comme tout le monde. dit-il dans un sourire. Et puis je ne supporte pas l'atmosphère qui règne au camp depuis la dernière assemblée, ça me frustre, reprend-t-il après une pause, comme pour choisir ses mots. Quant à ma couverture, c'est pareil pour toi. Derrière ton masque d'agressivité, t'es vachement cool et sympas. Je vois pas pourquoi tu te caches. Et je vais comme d'habitude, tu sais. La routine. Et toi ? Tout se passe bien au Clan ? »

Oui. Il redevenait lui-même au fil du temps. En vue de toutes les paroles qu'il avait déblatéré en une minute, on s'en rendait vite compte. Lui aussi, s'en rendait compte. Il se sentait bien. Libéré d'un poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Fély.

avatar


Âge : 16
Messages : 533
Date d'inscription : 14/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Étoile du Bonheur ⱷ Meneuse ⱷ Clan de la Rivière | Nuage Ambré ⱷ Apprentie guérisseuse ⱷ Clan du Tonnerre | Jour Fantôme ⱷ Guerrière fantomatique ⱷ Clan de l'Ombre.
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Ven 8 Nov - 13:40


JOUR FANTÔME.
______________________________
feat Nuage des Écumes.

« Non, tu ne te trompes pas. J'ai besoin de solitude, moi aussi. Comme tout le monde. dit-il dans un sourire. Et puis je ne supporte pas l'atmosphère qui règne au camp depuis la dernière assemblée, ça me frustre, reprit-il. Quant à ma couverture, c'est pareil pour toi. Derrière ton masque d'agressivité, t'es vachement cool et sympa. Je vois pas pourquoi tu te caches. Et je vais comme d'habitude, tu sais. La routine. Et toi ? Tout se passe bien au Clan ? »

Je grogne, silencieusement. Lorsqu'on parle de mon masque, ça m'agace. Quel masque ? Qui vous dit que j'ai un masque, une couverture, une autre facette fausse ? Personne. C'est bien ça le problème, car naïfs, vous y croyez, rien que parce que je vous accorde de l'attention. Pourtant me résumer à lui sauter dessus et à lui faire peur pour qu'il cesse d'insinuer des choses sur ma vie serait faible et peu correct de ma part. Je me contente de le regarder droit dans les yeux.

« Dis-moi, vois-tu un soupçon de fausse identité dans mes yeux ? Crois-tu réellement que j'ai besoin de me cacher ? Si je ne plais pas, c'est tant pis pour les autres. Mon image de grand méchant loup n'est pas fausse. C'est comme ça que je suis. »

Je ne pouvais pas m'empêcher d'apparaître un peu méchante dans mes paroles, franche, attaquant directement sans arrière-pensée. La mine que l'apprenti fait lorsque je finis ces paroles me pousse à soupirer longuement. On peut avoir ma confiance, je ne fais pas de cadeau et ça pourtant certains se démènent à prouver le contraire.

« Tu viens bien d'en avoir la preuve. Si j'accorde mon attention, ce n'est pas que je suis naïve et gentille. Peu importe. Chez moi, tout va bien, comme d'habitude. Le clan, oh. J'aurais bien aimé agiter la tension par-ci par-là mais il me semble plus raisonnable de ne pas énerver un peu plus le clan. Ça serait mauvais pour mon avenir et pour mon image de femelle ayant un arrière mauvais caractère mais qui reste grande quand même. Je m'abstiens. »

Maintenant à nouveau je ne peux rien dire, et Nuage des Écumes semble ... plus détendu qu'il y a quelques secondes. Mais je ne saurais dire si c'est réel, après tout. Je n'ai plus qu'à attendre d'autres mots, d'autres paroles. Je n'ai pas forcément à reposer une question. C'est ça les discussions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modératrice ; Hisha.

avatar


Âge : 18
Messages : 542
Date d'inscription : 13/02/2013


••• INFOS •••
Personnages: Etoile des Illusions ♣ Nuage des Ecumes
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Ven 17 Jan - 11:58



« Dans une mer sans vie, tous mes rêves sont partis.
Suis-je encore quelqu'un maintenant que je n'ai rien ?
A travers le miroir, une ombre ancienne est là.
Elle me tend la main, mais moi je ne vois rien.
Devrais-je m'inquiéter pour le monde qui m'entoure ?
Je veux m'éveiller de ce cauchemar si lourd... »



Elle se penche vers son apprenti, comme animée d'une frustration soudaine. Elle le regarde dans les yeux, longuement, laissant le temps couler comme le fait l'eau d'une rivière. Puis, de sa voix charmeuse, bien qu'elle soit sifflante de colère, elle dit :

« Dis-moi, vois-tu un soupçon de fausse identité dans mes yeux ? Crois-tu réellement que j'ai besoin de me cacher ? Si je ne plais pas, c'est tant pis pour les autres. Mon image de grand méchant loup n'est pas fausse. C'est comme ça que je suis. »

Alors, le prince de l'Ombre plonge son regard saphir dans celui de sa mentor. Il cherche une réponse à sa question. Ou même des réponses, puisqu'il en a tellement à lui poser, sans oser le faire. Dans les yeux verts de la guerrière bicolore, rien d'autre qu'une froideur infini, et, malgré son calme apparent, une frustration dissimulée tant bien que mal. Nuage des Écumes s'apprête à lui répondre. Lui répondre que non, elle semble tout-à-fait normale, qu'elle est probablement comme elle le dit. Mais il compte aussi lui expliquer que d'après lui, personne n'est comme il le fait entendre. Que tout le monde à un masque, une barrière, différente selon les personnes. Différent selon les caractères d'origines. Voilà pourquoi il sait qu'elle en a un. Il n'en a cependant pas le temps puisque la guerrière finit par soupirer lentement, comme si elle vient de donner une preuve à son apprenti. Peut-être en est-elle une, mais pour lui, ce n'était rien d'autre qu'une preuve qu'elle fait tout pour le cacher. Il le sait, car il aurait réagi de la même manière, bien que moins agressivement.

« Tu viens bien d'en avoir la preuve. Si j'accorde mon attention, ce n'est pas que je suis naïve et gentille. Peu importe. Chez moi, tout va bien, comme d'habitude. Le clan, oh. J'aurais bien aimé agiter la tension par-ci par-là mais il me semble plus raisonnable de ne pas énerver un peu plus le clan. Ça serait mauvais pour mon avenir et pour mon image de femelle ayant un arrière mauvais caractère mais qui reste grande quand même. Je m'abstiens. »

Le félin bruni hoche la tête comme pour montrer à Jour Fantôme qu'il l'a écoutée et qu'il comprend. Cependant, il ne répond pas, laissant le silence s'emparer du lieu. Le vent souffle doucement, et les oiseaux chantent gaiement. Cet endroit avait tout le portrait d'un lieu "romantique".


En cours désolée, je finis ça quand je peux. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Fély.

avatar


Âge : 16
Messages : 533
Date d'inscription : 14/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Étoile du Bonheur ⱷ Meneuse ⱷ Clan de la Rivière | Nuage Ambré ⱷ Apprentie guérisseuse ⱷ Clan du Tonnerre | Jour Fantôme ⱷ Guerrière fantomatique ⱷ Clan de l'Ombre.
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Sam 5 Avr - 23:11

Comme j'aime bien embêter le monde, j'up. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice ; Fély.

avatar


Âge : 16
Messages : 533
Date d'inscription : 14/04/2013


••• INFOS •••
Personnages: Étoile du Bonheur ⱷ Meneuse ⱷ Clan de la Rivière | Nuage Ambré ⱷ Apprentie guérisseuse ⱷ Clan du Tonnerre | Jour Fantôme ⱷ Guerrière fantomatique ⱷ Clan de l'Ombre.
Relations:

MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   Jeu 3 Juil - 20:39

Re-up. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: « Tu te caches ? » ¦ Libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tu te caches ? » ¦ Libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE JEU : TERRITOIRE LIBRES. :: La clairière aux cerfs.-